Lady Long Solo


Lady Long Solo - La librairie

38 rue Keller - 75011 Paris

Lady Long Solo
38 rue Keller • 75011 Paris
Tel: 09 52 73 81 53 | 01 40 09 69 82

Conditions générales de vente [CGV] | Nous contacter


Accueil > Editeurs distribués > Éditions Antisociales

Hurrah !!! ou la Révolution par les Cosaques

http://www.editionsantisociales.com...

Mots-clés: Ukraine



Jamais un peuple en révolution n’avait été désavoué, calomnié, insulté par un si grand nombre de bouches, sans un instant de répit : mais cette haine universelle et générale que lui ont vouée toutes les fractions du vieux monde n’est que celle que la subversion la plus moderne a toujours excitée à chacune de ses scandaleuses apparitions ; la nouveauté réside seulement dans les moyens techniques employés pour l’inoculer au grand public, et peut-être dans l’unification d’un langage totalitaire commun aux héritiers du bolchevisme et aux héritiers du fascisme. Les idéaux d’Euromaidan sont cependant si simples et si clairs que leur permanent procès stalinien n’empêchera pas que s’impose bientôt le juste verdict de l’histoire, c’est-à-dire de ceux qui la font. Car des centaines de révolutionnaires, pas seulement ukrainiens, ont déjà contresigné leur témoignage en lettres de sang, des milliers ont pris les armes pour abattre les forces du mensonge et de la falsification, des centaines de milliers ont défié l’hiver, les flics, les titouchki, les snipers pour défendre leur vérité : tous ont rêvé et rêvent encore d’une Ukraine où il ferait bon vivre, unie dans sa diversité et accueillante pour l’étranger, d’un temps de paix, de liberté et d’abondance, qui rangerait joyeusement au musée toutes les horreurs du passé – terrible passé de mort et de mensonge, qui s’accroche en teigne au présent, et tue, et ment, pour ne rien changer. Tous ont conscience que ce n’est pas l’affaire d’un jour, mais de quelques années, qui doivent d’abord faire évoluer les mentalités, formatées par le système à n’être mues que par la peur et la cupidité. Tous voient bien que c’est aussi le monde qui doit changer, et d’abord le vieil ogre de Moscou, être définitivement renvoyé à son obscure forêt de Moscovie. Tous sont certains d’avoir vécu quelques instants de cet avenir heureux, du bon côté des barricades, chaque fois que la chaude humanité l’emportait sur l’homme-loup dans la neige et dans la nuit. Ce rêve se nomme ici Europe, Ukraine, dignité, démocratie, révolution : tout ce que vous voudrez, mais par pitié, n’allez pas l’appeler communisme.


Poster un message