RWANDA

Présentation de la revue La Nuit rwandaise n°3

L’implication française dans le dernier génocide du XXème siècle

Une revue annuelle : tous les ans, le 7 avril, un point sur l’implication française - militaire, diplomatique et financière - dans le génocide des Tutsi au Rwanda.

Rencontre avec Michel Sitbon, éditeur de La Nuit rwandaise, en compagnie de trois auteurs de la revue n°3, Benjamin Sehene, Cécile Grenier, Bruno Boudiguet.

La troisième livraison de La Nuit rwandaise, revue annuelle sur l’implication de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda de 1994, est dédiée à la mémoire d’Alison Des Forges et de Jean Carbonare.
Alors qu’à la veille de la quinzième commémoration du génocide, l’opinion est focalisée sur l’opposition entre Péan et Kouchner, il importe de rappeler que la somme des connaissances sur l’implication de l’armée, du monde financier et politique français dans ce qui constitue le dernier génocide du XXe siècle s’accroît chaque année.

 Première partie

Au-delà des subtiles tentatives « d’anesthésier les consciences » entretenues par l’opposition factice de ceux qui continuent de défendre l’engagement français auprès des génocidaires (Péan, Védrine, …) et ceux qui concèdent que la France aurait commis quelques « fautes politiques » (Kouchner), le travail de ceux qui ne peuvent se résoudre à tolérer l’impunité des responsables politiques et militaires qui ont soutenu, sinon participé, à l’extermination planifiée des Tutsi – hommes, femmes, enfants –, s’enrichit, année après année, de témoignages et de preuves qui viennent compléter le lourd dossier à charge de ce crime imprescriptible.

 Deuxième partie

Alors que les divagations politiciennes du juge Bruguière ont cette année montré leur insanité – les principaux témoins de son « enquête » étant tous revenus sur leurs déclarations –, le troisième numéro de La Nuit rwandaise revient sur « le cas Péan » : au-delà du procès qui lui aura été intenté pour le racisme anti-Tutsi qui s’exprime dans son livre, Noires fureurs, Blancs menteurs, le « Dossier Péan » permettra au lecteur de faire une rétrospective sur la carrière de l’écrivain-essayiste : de « l’affaire des diamants de Giscard », splendide opération de désinformation moderne au profit de Mitterrand, à la reprise de l’idéologie génocidaire, un retour sur le parcours de celui qui n’hésite pas aujourd’hui à reprendre les thèses négationnistes des extrémistes ayant planifié et exécuté le génocide de plus d’un million de Tutsi.


La revue La Nuit rwandaise est gratuitement accessible en ligne sur ce site :

http://www.lanuitrwandaise.net

Vous pouvez soutenir cette parution en l’achetant (10 €) ou en faisant un don directement sur le site.

Ecrivez-nous !

Si vous avez des informations, des précisions à demander, des réclamations à faire, ou juste des choses à nous dire ? n’hésitez pas à nous écrire !


    • 38, rue Keller — 75011 Paris (France)
    • Au bord de la rue de la Roquette (Bastille-Voltaire) en face du n°53
    • En métro : Bastille (lignes 1, 5, 8), Voltaire (ligne 9), Bréguet-Sabin (ligne 5), Richard-Lenoir (ligne 5), Ledru-Rolins (ligne 8)
    • En bus : n°69 (arrêt "Commandant Lamy") ou n°61, 76 (arrêt "Charonne-Keller")
    • 09 52 73 81 53
    • contact@ladylongolo.com

    2007-2017 Lady Long Solo

    La librairie - 38 rue Keller - 75011 Paris - Tel : 09 52 73 81 53 | 01 40 09 69 82

    Plan du site | | Contact