Lady Long Solo


Lady Long Solo - La librairie

38 rue Keller - 75011 Paris

Lady Long Solo
38 rue Keller • 75011 Paris
Tel: 09 52 73 81 53 | 01 40 09 69 82

Conditions générales de vente [CGV] | Nous contacter


Accueil > Editeurs distribués > Éditions Antisociales


Depuis l'école publique de Djélibougou

12.00 €

Tou Keita

Depuis l’école publique de Djélibougou, Commune I, Bamako

(25-26 juin 2010)

http://www.editionsantisociales.com...

Mots-clés: Afrique Agroécologie Colonialisme Déguerpis Démocratie Dette Médias Mines d’or



En juin 2010, le Mouvement des Sans Voix (MSV), qui regroupe de jeunes activistes radicaux du Mali, parvenait à organiser à Bamako le premier « forum social » africain véritablement indépendant de toute tutelle étrangère, y compris humanitaire ou militante. De surcroît émancipée de tout contrôle politicien, cette « 2e édition du Forum des Sans » a ainsi sans conteste atteint son objectif : ouvrir pour quelques jours un espace de libre expression, d’information et de dialogue pour la base de la société civile et du mouvement social maliens, sur des problématiques aussi vastes que le pillage des ressources naturelles et la révolte des esclaves des mines d’or, le maintien de l’économie coloniale et de ses rouages que sont la dette et le franc CFA, l’ignorance organisée sur l’Afrique et en Afrique, la dictature déguisée en « démocratie », l’accaparement des terres et les grandes luttes des « déguerpis » (expropriés), les OGM et l’agroécologie…

L’essentiel de ces débats ayant été enregistrés en audio et/ou en vidéo, la camarade Tou Keita, qui participait aux travaux de la commission communication du Forum, s’est proposée pour en rendre compte au moyen d’un film, et pour assumer toute la responsabilité du montage, forcément partiel et partial. Terminé et validé en décembre 2010, à la veille des premières victoires, en Afrique du Nord, d’un mouvement révolutionnaire international qui s’est empressé de franchir l’infranchissable Sahara, pour mettre le feu au cœur de l’A.-O.F., au Burkina Faso et au Sénégal, et jusqu’à ces lointains départements d’outre-mer que sont Djibouti et Mayotte – quoi qu’en disent les prétendus spécialistes du prétendu printemps prétendu arabe –, ce film nous apparaît, avec le recul, comme la première ébauche collective et publique du programme minimum de cette Révolution sans leader ni parti qui est déjà en train d’abattre, pour commencer, tout un Empire.

Prolétaires de tous les pays, unissons-nous !


Poster un message


Paru en février 2011. 79 minutes. Sous-titrages
français et anglais. DVD 12 €